Vladimir Guerrero

23 janvier 2018

Chercheur en histoire du sport depuis 1995, Paul Foisy est l’auteur d’une biographie consacrée au marathonien Gérard Côté. Auteur de nombreux textes, il a collaboré au «Dictionnaire des Grands Oubliés du sport au Québec», publié en 2013 chez Septentrion.

S’il est un joueur qui a marqué les dernières années des Expos de Montréal, c’est bien le voltigeur Vladimir Guerrero. Intronisé au Temple de la renommée du baseball canadien en 2017, l’ancien joueur des Expos sera de nouveau admissible au Temple de la renommée du baseball majeur en 2018.

Guerrero fait ses débuts avec les Expos vers la fin de la saison 1996. « Depuis plusieurs mois déjà, on parlait de Guerrero comme l’héritier naturel de Moises Alou, le comparant à Roberto Clemente, Andre Dawson et Barry Bonds », affirment Jacques Doucet et Marc Robitaille dans le tome 2 du livre Il était une fois les Expos. 

Il semble bien que les prédictions des connaisseurs et des amateurs de baseball concernant le Dominicain se soient avérées exactes. « En huit saisons avec les Expos, de 1996 à 2003, Guerrero a participé quatre fois au match des étoiles. Il détient les marques d’équipe pour la moyenne au bâton (,323), les circuits (234), la moyenne de puissance (,588), ainsi que la moyenne de présence sur les sentiers et de puissance (,978) », note le rédacteur de La Presse canadienne lors de l’annonce de son entrée au Temple de la renommée du Baseball canadien au début du mois de février 2017.

Dans leur livre, les auteurs Doucet et Robitaille affirment que Vladimir Guerrero « est le meilleur joueur de l’histoire des Expos et probablement le plus grand athlète à avoir évolué pour une équipe professionnelle au Québec, tous sports confondus ».

Celui qui a passé seize ans dans les ligues majeures fait désormais partie du Temple de la renommée du baseball majeur. Il y fait son entrée le 24 janvier 2018.

En référence: Jacques Doucet et Marc Robitaille. Il était une fois… les Expos – Tome 2; Les années 1984 – 1985. Les Éditions Hurtubises, Montréal, 2011, 600 pages.

Photo: youtube.com.

Moyenne au bâton avec les Expos

Coups de circuits avec les Expos

Dans leur livre, les auteurs Doucet et Robitaille affirment que Vladimir Guerrero « est le meilleur joueur de l’histoire des Expos et probablement le plus grand athlète à avoir évolué pour une équipe professionnelle au Québec, tous sports confondus ».

Celui qui a passé seize ans dans les ligues majeures fera-t-il partie de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du baseball majeur ? Une histoire à suivre !

En référence: Jacques Doucet et Marc Robitaille. Il était une fois… les Expos – Tome 2; Les années 1984 – 1985. Les Éditions Hurtubises, Montréal, 2011, 600 pages.

Photo: youtube.com.

Pin It on Pinterest

Share This