Le sport qui s’écrit

23 juin 2018

Chercheur en histoire du sport depuis 1995, Paul Foisy est l’auteur d’une biographie consacrée au marathonien Gérard Côté. Auteur de nombreux textes, il a collaboré au «Dictionnaire des Grands Oubliés du sport au Québec», publié en 2013 chez Septentrion. Paul Foisy est également l’éditeur du site Sport et Société depuis 1999.

Le sport qui s’écrit

Pour ceux qui s’intéressent au sport et à ce qui s’écrit au Québec dans ce domaine, l’Association nationale des éditeurs de livres vient de publier un numéro entièrement consacré aux sports et au plein air.

Ainsi, la revue Collections, la revue du livre d’ici, dans son numéro de juin 2018 – Vol. 5, numéro 2, présente un nombre impressionnant de volumes dont l’objet est le sport. On y aborde la folie du ballon rond en littérature jeunesse, des guides de sport et de plein air, une recension de livre sur le sport comme reflet de la société, des livres de fiction ainsi que la littérature jeunesse.

Dans ce numéro consacré au sport, nous désirons souligner un article de Nicolas Giguère intitulé L’imprimé au Québec et le sport. Discours, représentations, enjeux et processus de mystification. Dans cet article, nous retenons une citation de l’historien Laurent Turcot, qui affirme que « [s]ans vouloir remettre en question le journalisme d’actualité ou les commentaires émis sur le vif, il faudrait accorder une tribune, par exemple une revue, aux intellectuels de tout acabit (philosophes, historiens, sociologues) afin de penser le sport. » Nous sommes entièrement d’accord avec cette citation, d’autant plus que les multiples facettes du sport sont très peu étudiées dans les universités québécoises.

L’historien Donald Guay qui collabore avec Sport et Société depuis 1999 demeure le pionnier dans l’étude du phénomène sportif au Québec. Après avoir établi ce constat, l’historien Gilles Janson rappelle, dans un texte de présentation d’un numéro de la revue Cap-aux-Diamants consacré à l’histoire du sport québécois, que sommes toutes il y a peu de chercheurs qui s’intéressent à ce champ de recherche dans la foulée de Donald Guay. Gilles Janson poursuit : « À ma connaissance, il n’existe pas dans nos universités, à l’intérieur des nombreux départements d’histoire, de programme d’histoire du sport. Signalons cependant que, depuis une dizaine d’années, il semble se produire un certain réveil dans la production de mémoires de maîtrise et des thèses de doctorat sur le sujet. On peut nommer, entre autres, les thèses de Roger Boileau, L’Église et le sport au Québec à la lumière du concept d’acculturation (2007), de Pierre Richard, Une histoire sociale du curling au Québec de 1807 à 1980 (2006), d’Élise Detellier, They Always Remain Girls : la reproduction des rapports de genre dans le sport féminin au Québec, 1919-1961 (2011) et le mémoire de Steve Lasorsa, Entre sport et passion. La rivalité Canadiens-Nordiques, un reflet du nationalisme québécois des années 1980 (2011). Les nombreuses péripéties d’un futur musée du sport qui, après une dizaine d’années, n’en finit plus d’aboutir, illustre également la difficulté de poser un regard, disons plus “scientifique” sur le domaine sportif. Signalons une expérience intéressante : la création du site internet “Sport et Société” de Paul Foisy et les publications qui en découlent [1]. »

Depuis 1999 et au fil des trois évolutions du site Sport et Société, nous avons publié des textes de Gilles Janson et de tous les auteurs qu’il mentionne dans cet extrait. Nous avons également donné de l’espace à l’historien Michel Vigneault, auteur de la thèse La naissance d’un sport organisé au Canada : le hockey à Montréal, 1875-1917 (2001), aux historiens Patrick Carpentier et Serge Gaudreau, à Michel Nareau, un spécialiste de la littérature qui a publié l’essai Double jeu. Baseball et littératures américainesqui a remporté le Prix du Canada en sciences humaines en 2013, ainsi qu’aux chercheurs et passionnés Daniel Cyr, Michel Gladu, Guy Billard. Plus récemment, nous avons ajouté de nouveaux collaborateurs tels Éric Pilote, un spécialiste des Jeux olympiques et l’historien Étienne Lapointe.

Puisque cette nouvelle mouture de Sport et Société est assez récente, nous allons republier, peu à peu, les textes que nous ont partagés ces chercheurs au fil des ans.

Bien entendu, le site Sport et Société n’a pas la prétention de remplacer une revue savante. Mais nos pages sont ouvertes à tous les chercheurs et chroniqueurs qui s’intéressent aux différents champs d’étude du phénomène sportif.

Vous désirez soumettre un texte ou collaborer à Sport et Société? Écrivez-moi à paul.foisy@sportetsociete.ca.

[1] Gilles Janson. « Parlons sports ». Cap-aux-Diamants, Aspects inédits du sport au Québec, No 113 – Printemps 2013, p. 3.

Gravure: Partie de crosse entre Montréal et Caughnawaga. L’Opinion publique, vol. 10, no 24, 12 juin 1879, p. 279.
Source: numérique.banq.qc.ca

Collections, Vol 5, No 2, Sports et plein air

Pin It on Pinterest

Share This