La Junior Amateur Hockey
Association of Canada

29 décembre 2017

Pionnier de la recherche en histoire du sport québécois, l’historien Donald Guay a publié de nombreux ouvrages sur le domaine. Il demeure un précieux collaborateur de Sport et Société, nous l’en remercions.

Les premiers clubs juniors de hockey sont formés à Montréal à la fin des années 1880 par les dirigeants de clubs seniors, dont ils portent d’ailleurs le nom. Pour les différencier, on parle alors de « second team » (1). Ces quelques clubs se rencontrent quatre ou cinq fois durant l’hiver selon le « challenge system » (2).

Lors de sa première assemblée annuelle, tenue au Victoria Skating Rink le 9 novembre 1887, l’Amateur Hockey Association of Canada accepte que soit organisé un « junior championship » entre les quatre clubs qui existent à Montréal: McGill, Crystal, Victoria et Montreal. Pour ce tournoi, l’âge des joueurs est alors de quatorze ans et moins (3).

Après cette première expérience, les jeunes ne perdent pas de temps. Un mois plus tard, le 8 décembre 1887, ils se réunissent au Victoria Skating Rink pour former la Junior Amateur Hockey Association of Canada (J.A.H.A.C.).

Le premier conseil d’administration est composé de J.S.D. Stodart, président; F. Allow, premier vice-président; P. Stevenson, second vice-président; D. Bishop, secrétaire-trésorier et de trois directeurs J. Routh, W, Robinson et W. Monk. Trois clubs, le Crystal, le Victoria et le Hawthorne font partie de la nouvelle association qui adopte une constitution copiée sur celle de l’association senior et les mêmes règles du jeu. Par contre, les jeunes rejettent la proposition de l’association senior qui à ce moment privilégiait le « serie system » et joueront leurs parties selon le « challenge system » (4).

En novembre 1888, les Irlandais de Montréal forment le Junior Shamrock (5). Il semble que ce soit vers ce temps que le hockey commence à être pratiqué par d’autres que les Anglais.

Durant la saison 1888, les juniors jouent une partie par semaine à partir du 15 janvier. Lors de la dernière joute de la saison, le 15 mars, le Victoria remporte le championnat (6).

En formant une association distincte, les juniors prennent leurs distances avec l’association senior. Ils manifestent une volonté d’indépendance même si la Canadian Hockey Association préférait qu’il n’y ait qu’une association composée de ligues (7). Dès la première saison les juniors démontrent qu’ils peuvent s’organiser eux-mêmes.

Au mois de novembre 1888, le Junior Shamrock Lacrosse Club forme un club de hockey (8), mais ne participent pas à l’assemblée que la J.A.H.A.C. tient le 27 novembre pour organiser la saison de hockey 1889 (9). Il est vrai que pour les jeunes joueurs de crosse, le hockey n’est qu’un amusement secondaire. C’est à la crosse qu’ils s’identifient et accordent leur fidélité.

Pour la saison 1891, la J.A.H.A.C abandonne le « old challenge system » pour adopter un calendrier de quinze parties. Les six clubs faisant partie de l’Association ( Maple, Hawthorne, Victoria, Excelsior, Crystal et Montreal ) joueront donc chacun cinq parties entre le 2 janvier et le 9 mars 1891 (10).

Non seulement les juniors sont capables de s’organiser, mais par la fermeté de certaines décisions, ils indiquent clairement qu’ils entendent diriger les destinées du hockey junior. C’est ainsi que deux joueurs juniors sont bannis de l’Association pour avoir joué dans une équipe senior lors d’une partie d’exhibition (11). Afin d’éviter le maraudage des joueurs juniors, le 16 novembre 1892, l’Association adopte un amendement à sa constitution qui stipule qu’aucun joueur junior ne pourra jouer plus d’une partie dans la ligue senior, et plus de deux dans la ligue intermédiaire (12).

En 1892, pour la première fois l’Ottawa Junior, qui est maintenant membre de l’Association (13), joue six parties contre les clubs juniors de Montréal (14). Par cette expansion les « Montrealers » démontrent, à l’instar des dirigeants du hockey senior, qu’ils veulent vraiment donner à leur association une envergure canadienne. Cette expansion témoigne aussi de la popularité croissante du hockey, notamment auprès des jeunes. Aussi, il se forme, le 16 novembre 1893, une autre ligue junior à Montréal: « The Independant Junior hockey League » qui, comme son nom l’indique n’a aucun lien avec la J.A.H.A.C. (15). Cette nouvelle ligue junior est composée des clubs Orient, St.Lambert, Oriental et Crystal et son premier calendrier comprend douze parties (16).

La formation de cette ligue locale enlève deux clubs, l’Orient et le Crystal, à l’Association canadienne. Mais parmi ce foisonnement de clubs juniors dans les années 1890, plusieurs n’ont qu’une existence éphémère. L’instabilité des clubs juniors est plus grande que chez les clubs seniors.

En 1894, la J.A.H.A.C ne compte que quatre clubs: Hawthorne, Maple, Victoria de Montréal et Aberdeen d’Ottawa. Les clubs ne jouent que six parties durant la saison (17).

L’Association se maintient malgré le va-et-vient continuel des clubs. Au tournant du siècle, elle formera deux divisions afin d’éviter les longs voyages dispendieux. La division de l’Est, c’est-à-dire de Montréal, comprend quatre clubs: Hawthorne, Cedar, Victoria et McGill, alors que celle de l’Ouest regroupe les clubs Aberdeen, Ottawa et Buckingham (18). À son assemblée annuelle, tenue le 17 décembre 1901, à l’Hôtel Windsor, la J.H.A.C. doit faire trois divisions, deux à Montréal et une à Ottawa.

Westmount

Victoria

Montreal

Stirling

Y.M.C.A.

St-Lambert

Aberdeen

Buckhingham

Chaque division a son propre calendrier de parties et les vainqueurs des divisions se rencontrent en finale. si la J.H.A.C.

favorise l’expansion de ses cadres, cela n’empêche pas la formation d’autres ligues juniors. En 1893 (20), nous l’avons mentionné précédemment, c’était la formation « The Independant Junior League » qui a eut une existence éphémère. En 1904, la Federal Hockey League forme une ligue junior composée de trois clubs (St-Patrick, Opals et St-Lawrence) afin de recruter des joueurs pour ses clubs seniors (21). Quelques années plus tard. la disparition de la Federal met aussi fin à cette ligue locale. De plus, au cours de la période, il se forme des clubs qui ne font partie d’aucune ligue. Ils organisent des rencontres selon le « challenge system ».

En 1911, la J.H.A.C. fête, sans tambour ni trompette, son vingt-cinquième anniversaire (22). Si elle réussit à se maintenir, elle ne réussit pas à intéresser la presse sportive qui accorde son attention aux ligues seniors et intermédiaires. Après 1912, les journaux ne font plus état des activités de la J.H.A.C. Si elle existe encore, son action ne se fait plus sentir.

Notes

1. « A junior match ». The Gazette, 28 janvier 1887, p. 8. « The junior championship ». The Gazette, 31 mars 1887, p. 8.
2. « Hockey ». The Gazette, 5 avril 1887, p. 8.
3. « Canadian Hockey Association ». The Gazette, 10 novembre 1887, p. 4.
4. « A junior association formed ». The Gazette, 9 décembre 1887, p. 4. Toutefois, ce n’est qu’au début du mois de mars 1891 que l’association est enregistrée. « Junior Hockey Association ». The Gazette, 9 mars 1891, p. 8. 
5. « A new club to be formed ». The Gazette, 5 novembre 1888, p. 8.
6. « The Montrealers win the Championship ». The Gazette, 16 mars 1888, p. 8.
7. « Hockey ». The Gazette, 7 novembre 1888, p. 5.
8. « A new club to be formed ». The Gazette, 5 novembre 1888, p. 8.
9. « The junior Amateur Hockey Association’s Annual Meeting ». The Gazette, 22 novembre 1888, p. 8.
10. « The junior Schedule ». The Gazette, 29 novembre 1890, p. 8.
11. « They were not juniors ». The Gazette, 17 février 1891, p. 8.
12. « Hockey men in session ». The Gazette, 17 novembre 1892, p. 2.
13. « Junior Hockey Association ». The Gazette, 20 novembre 1891, p. 2.
14. « The Junior Hockey Association ». The Gazette, 21 novembre 1892, p. 2. « The Ottawa Juniors ». The Gazette, 26 novembre 1892, p. 8.
15. « The Independant Junior League ». The Gazette, 17 novembre 1893, p. 8.
16. « The Independant Junior Hockey League ». The Gazette, 29 novembre 1893, p. 8.
17. « The juniors in Session ». The Gazette, 17 décembre 1894, p. 8.
18. « Ligue junior ». La Patrie, 28 décembre 1899, p. 2.
19. « Dans la ligue junior ». La Patrie, 18 décembre 1901, p. 2.
20. « The Independant Junior League ». The Gazette, 17 novembre 1893, p. 8.
21. « Une ligue junior fédérale ». La Patrie, 20 janvier 1904, p. 2.
22. « La Junior Amateur Hockey League ». Le Devoir, 2 décembre 1911, p. 6.

Photos:
Photo du haut: Le club Victoria junior (Victoria 2) de Montréal, en 1895. Collection Musée McCord.
Photo à l’intérieur du texte: Hockey Match, M’Gill University Rink, Montreal, image fixe. Année inconnue. Collection numérique BAnQ.

Pin It on Pinterest

Share This